AdobeStock_239694718_edited.jpg

Le Projet Autoguérison

A l’issue du travail d’analyse effectué lors du projet HOMEOCSS portant sur la controverse de l'homéopathie et la notion d'effet placebo, le concept d’autoguérison et la relation corps-esprit ont émergé dans les discours des scientifiques étudiés. Une proposition de conciliation a alors été proposée et publiée. Cette conciliation propose que l’autoguérison soit le point de convergence en devenant un nouveau champ scientifique institutionnellement établi.

Le projet Autoguérison, qui fait donc suite au projet HOMEOCSS, a une durée prévue comprise entre 4 et 6 ans. C'est un projet pluridisciplinaire composé d'un groupe projet de 21 chercheurs et d'un comité scientifique de 13 chercheurs, provenant de pays différents : Suisse, Nouvelle-Zélande, Pologne, Espagne et France.

Les disciplines représentées sont : Médecine, Pharmacie, Neurosciences, Physiologie, Biochimie, Pharmacologie, Chimie, Physique, Informatique, Anthropologie, Lettres, Philosophie, Littérature anglaise, Science de l'information et de la communication, Sociologie, Marketing, Psychologie sociale et Sciences du sport.


Les objectifs du projet consistent à : 1) Mener une recherche pluridisciplinaire sur le sujet de l'autoguérison, 2) Définir le concept d'autoguérison, 3) Participer à une réflexion autour de l'utilisation de l'autoguérison de façon éthique dans les pratiques médicales, 4) Construire des modules de formation sur ce concept.